Costière tournonaise

Paysage remarquable en belvédère sur la moyenne vallée du Rhône et sur une grande partie de la chaîne des Alpes, la costière rhodanienne est identifiée comme un paysage identitaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

De par les milieux naturels qu’elle accueille (milieux alluviaux du Rhône, vallons rhodaniens, prairies, pelouses sèches et landes en rebord de plateau), et son rôle dans la trame verte et bleue régionale, la côtière rhodanienne présente un intérêt écologique majeur. C’est dans ce cadre que s’intègrent les enjeux de préservation et de valorisation de la costière tournonaise. 

Pelouse sèche de la costière tournonaise © Sophie Forot

Propriétaire d’un domaine de 64 ha, dont 14 ha de pelouses sèches d’intérêt remarquable identifiées par le CEN Rhône-Alpes, le Conservatoire de la faune et de la flore de la costière tournonaise ambitionne de mener un projet global de préservation des milieux naturels et d’expression artistique.

Sur le volet écologique, ARCHE Agglo apporte un accompagnement technique dans l’amélioration des connaissances scientifiques, la gestion durable et la sensibilisation des publics à ce patrimoine naturel local.

Une belle découverte, la présence en forte densité du Sainfoin des sables (Onobrychis arenaria), espèce protégée considérée comme quasi-menacée dans la Liste Rouge de la flore vasculaire de Rhône-Alpes.

Sainfoin des sables (Onobrychis arenaria), costière tournonaise © Sophie Forot